lesyeux desalma

lesyeux desalma

Un cadavre decouvert dans les toilettes de l'université d'ardjeb djoumal

Le mardi 03 avril vers sept heures, nous devrons passer une épreuve de l'amenagement rural lorsqu'une information rapporté par un étudiant qui a suscité un attroupement.  En fait, il s'agit du corps d'un adulte sans vie qui  avait été decouvert par quelques étudiants. Selon ceux qui ont vu le corps, il doit s'agir d'un étranglement qui avait été perpétré sur un des plantons de la fac puisqu'il avait des équimoses autour du cou. La sceinture de son pantalon était détachée et le corps est propre. Peu après, les gendarmes informés arrivent au bord de leur toyota et emporte le corps. Suite à cela, les cours avaient été interrompus puis repris le lendemain.

Je me rappelle de la première reaction d'un membre de famille de la victime. Ce fut un grand choc qui a affecté tout le monde que ce soit la famille, le personnel ou bien les étudiants. Ce crime temoigne de nombreux actes criminels que les tchadiens vivent au quotidien. Les crimes ont surtout pris de l'ampleur ces derniers temps, pire, ces acteurs sont en liberté et rodent autour de nous. Il est fort probable que pendant que nous regardions paisiblement notre serie télévisée de 20h, un innocent tchadien, se fait agresser ou tuer parcequ'il a osé s'acheter une moto. Cela fait biensûr mal; c'est pourquoi il est important que la police se focalise beaucoup plus sur la securité des citoyens. Elle doit beaucoup refléchir sur ce sujet puisqu'il relève de sa compétence et de son devoir d'assurer la securité de tout le monde.

 

 

 

 



05/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres