lesyeux desalma

lesyeux desalma

Le mystérieux voleur aux chaussettes trouées

En moins d’un mois, c’est la troisième fois que le voleur
pénètre dans cette maison. Il opère entre deux heures et quatre heures du matin
et choisit bien sa cible. Une petite maison bien construite de deux chambres,
une cuisine et une toilette où loue deux camerounaises.  La maison est placée dans une ruelle qui
conduit vers le fleuve Chari alignée parmi plusieurs maisons. Tous ignorent par
où il entre. Mais ce qui est sûr, selon les filles il aurait sauté le mur des
voisins situé à gauche de leur concession ? Voisin avec lesquels elles
partagent un même mur. Tous ignorent aussi pourquoi à chaque vol, il laisse des
traces de griffure sur le mur. La première fois qu’il était entré, il avait
ramassé  leur ration : les tomates,
les œufs, les oignons, les macaronis, etc. La deuxième fois, il avait ramassé
des draps. C’était il y a de cela quatre jour qu’il fit sa troisième entrée.
Selon les victimes, elles dormaient dans leur chambre à coucher qu’elles
auraient fermée à clef. Vers quatre heures du matin, sa sœur qui avait entendu
quelqu’un secoué le poignet de la porte, a réveillé sa grande sœur. Celle-ci,
demande alors à haute voix « c’est qui ? C’est qui ? Qu’est ce
que tu nous veux ? » phrase qu’elle a prononcé à voix haute et qui a
aussi réveillé les voisins. Elle prit alors un bâton et  ouvre la porte. C’est ainsi qu’elle vit un
homme en chaussette trouées, tenant dans l’une des mains un sac en plastique de
150frs. Il portait aussi un blouson et devrait avoir entre 15 et 19 ans. Le
voleur se sauve alors par la porte et se dissout dans l’obscurité profonde de
la nuit.



15/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres