lesyeux desalma

lesyeux desalma

Enfin le Soudan devient un Etat indépendant.

L’Afrique a accouché d’un 56e enfant. Cela n’est pas le problème d’un planning familial mais de la mésentente qui a toujours animée ses enfants comme ce fut le cas depuis l’indépendance. Le soudan s’est  détaché lentement en deux partie de la manière d’une reproduction asexuée d’une cellule. On dirait un rêve et pourtant c’est vrai. Rappelons que les frontières en Afrique avaient été tracées sans la prise en compte des réalités sociales, linguistiques, culturelles et historiques des populations. Un jour  tout le monde s’est retrouvé ensemble et a été forcé d’y vivre. C’est comme si l’on prenait différents types de poissons venant des différents environnements ensuite  les élever dans un même aquarium.

Après les indépendances, le pouvoir avait été confié aux africains qui avaient pour mission de garantir le développement de leur pays en alliant ressources économiques à l’amélioration des conditions de la vie de leur populations. Ainsi chaque pays s’est retiré avec, dans ses bagages le cadeau de ses enfants  qui sont : le drapeau, la devise, l’hymne national, les ressources minières, l’indépendance, etc. . Sauf que lors des partages, certains des enfants qui lui étaient confiés n’ont pas reçu leur cadeau. C’est là où commence la grogne. C’est pourquoi aujourd’hui tous les parents qui ont fait pareil et qui ont vu la maison de leur voisin se diviser, frémissent. Mais d’autres qui ont respecté les consignes se sont juste déplacés pour souhaiter la bienvenue au nouveau  voisin.

 

 

 

D’une part, Il s’agit ici des conséquences directes de la politique social d’un pays. Lorsque cette dernière ne réunis pas les meilleurs conditions requises d’une bonne cohésion sociale qui sont la justice, la démocratie,  l’égalité entre les hommes  et l’organisation sociale en relation avec la réalité économique pour un bon cadre de vie, l’on aboutit à ce résultat : la partition d’un pays. D’autre part cette partition reflète aussi l’engagement, le sacrifice et le déterminisme des hommes à récupérer leur dignité qui longtemps avait été confisquées.

Ceci implique la manière où l’Etat mène sa politique. Bien qu’il soit un pays riche en ressources minières, les réalités sociales restent similaires à d’autres pays africains surtout dans le sud où la population fait face à une pauvreté cruelle. Le sud soudant devenu Etat indépendant va compléter la liste des pays enclavés en Afrique et partout au Monde.

Salva Kiir devient le premier président du sud soudan qui a proclamé son indépendance le samedi  après de nombreuses années de guerre civile qui avait opposé le Sud au Nord.

Nous lui souhaitons tous les succès à la nouvelle nation et qu’elle respecte les consignes à son tour.

 

 

Sally



17/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres